Recherche Mots Clés
 

Aspergillus fumigatus

Microscope


Anamorphe
Aspergillus fumigatus Fresenius

 
Généralité

A. fumigatus est un champignon cosmopolite. Il s’agit d’un contaminant très commun, fréquent sur les matières organiques humides et les composts dont il entraîne une rapide décomposition avec dégagement de chaleur. Il a une bonne tolérance aux températures élevées et c’est ainsi qu’il se développe encore très bien à 45°C. Pour cette raison, on le retrouve souvent dans les silos à grain.

Cette espèce a été isolée de substrats et habitats divers, entre autres :

  • atmosphère
  • caoutchouc (brut)
  • matière organique en décomposition
  • matières synthétiques (plastifiants)
  • papier
  • produits alimentaires (gousses et graines d’arachides, farine de manioc, céréales)
  • réservoirs d’hydrocarbures
  • sol
  • textile (coton, laine, jute)

Agent d’aspergillioses aviaires et humaines, A. fumigatus doit être manipulé avec précaution. Cette espèce possède une faculté particulière d’adaptation au parasitisme chez l’homme si les conditions à son développement sont présentes.

Cette moisissure provoque les symptômes de l’asthme.

La dose de rayons gamma nécessaire pour détruire au millionième une population d’A. fumigatus est de 1,5 / 2 kGy .


 
Pathologies
 
Toxines
 
Enzymes
 
Normes

    C’est une espèce de référence pour les normes :

    • NF T72-200
    • NF T72-201

     

 
Description et croissance

Sur milieu Malt-Agar (MA) (pH initial 5)  Colonies à croissance rapide, d’aspect velouté, de couleur gris turquoise avec une marge blanche au départ qui disparaît et devient plus sombre en vieillissant. Le revers est jaune vert. Absence d’exsudat et de pigment soluble. Les conidiophores sont lisses, ils s’élargissent en vésicule (piriforme allongée). Les têtes conidiennes sont unisériées. Les phialides ne sont présentes que sur la moitié supérieure de la vésicule. Les conidies de 2,5 à 3,5 μm de diamètre sont globuleuses à sub-globuleuses et forment de longues chaînes. L’espèce acidifie le milieu (pH final 4).



recto - 26°C

verso - 26°C

recto - 37°C

verso - 37°C

Sur milieu Czapek (pH initial 6)  Colonies à croissance modérée de couleur gris turquoise avec une marge blanche au départ. En vieillissant, la colonie se ride en son centre. Diffusion de pigment pourpre dans le milieu. Le revers est pourpre avec un lisré blanc. L’espèce acidifie légèrement le milieu (pH final 5).



recto - 26°C

verso - 26°C

recto - 37°C

verso - 37°C

Sur milieu CYA (pH initial 6)  Colonies à croissance rapide, de couleur gris turquoise au centre, margée blanc au départ. En vieillissant, seule une petite partie de cette bordure reste visible, la colonie reste bleu vert et son centre devient gris marron. Le revers est jaune pale à crème orangé avec un centre marron orangé. L’espèce basidifie le milieu (pH final 7,5).



recto - 26°C

verso - 26°C

recto - 37°C

verso - 37°C






Développement sur différents matériaux

A. fumigatus se développe bien sur tous les matériaux testés. Sa croissance est la plus rapide sur la toile de lin, le papier acide et le parchemin. La sporulation est extrêmement rapide (deux à cinq jours suivant les matériaux). Les conidies, vertes foncées, forment une longue colonne au-dessus du conidiophore qui à maturité tombe sur le milieu.



Aspergillus fumigatus sur cuir (chair)

Aspergillus fumigatus sur cuir (fleur)

Aspergillus fumigatus sur linters de coton

Aspergillus fumigatus sur papier (édition)

Aspergillus fumigatus sur parchemin

Aspergillus fumigatus sur textile

 
Biologie

Aw. 0,85-0,94

A. fumigatus est une espèce thermotolérante, capable de se développer sous une gamme de température allant de 12 à 57°C avec un optimum entre 37 et 43°C. Elle tolère une température de 63°C pendant 25 minutes. Une bonne croissance est également observée à 20 °C.

Le pH pour une bonne croissance est compris entre 3 et 8.

Les conidies sont uninuclées mais quelques fois il y a 2 ou 4 noyaux.

L’analyse de l’ADN montre que l’espèce est constituée de 53 % GC.

La croissance in vitro peut être inhibée par Memnoniella echinata.



 
Biochimie

Composés synthétisés :

  • 1,3-β-glucanase
  • acide citrique
  • acide époxysuccinique
  • acide helvolique
  • acide kojique
  • acide orsellinique
  • acide phthioique
  • alcaloïdes voisins de ceux de l’ergot de seigle
  • amylases
  • brevianamide A
  • dérivés quinoniques
  • extracellulaire α et β glucosidase
  • fumagilline
  • fumigacine (antibiotique)
  • fumigaclavines
  • fumigatine (colorant brun)
  • fumigatotoxine (FT)
  • fumitoxine
  • fumitremorgen A, B, C (FTA, FTB, FTC)
  • fumitremorgine A
  • gliotoxine
  • glyoxylate aminotransférase
  • guanyloribonucléase
  • lipase
  • riboflavine
  • verruculogen
  • xylanase

Les supports de croissance sont divers :

  • alanine
  • arabinose
  • asparagine
  • caséine
  • cellobiose
  • cystine
  • dulcitol
  • fructose
  • gluconate
  • glucose
  • glycine
  • isoleucine
  • lactose
  • maltose
  • mannitol
  • mannose
  • méthionine
  • peptone
  • phénylalanine
  • proline
  • sérine
  • sucrose
  • tréhalose
  • valine
  • xylose


 
Bibliographie

Botton B, Bretton A, Fevre M., Guy Ph., Larpent JP, Veau P (1985) Moisissures utiles et nuisibles -importance industrielle. Collection Biotechnologies. Edition Masson. p 97, 213, 216-219, 249, 292

Cahagnier B, Dragacci S, Frayssinet C, Fremy JM, Hennebert GL, Lesage-Meessen L, Multon JL, Richard-Molard D, Roquebert MF (1998) Moisissures des aliments peu hydratés. Lavoisier Tec&Doc. p 42, 53, 55, 89

Domsh KH, Gamsh W, Traute-Heidi Anderson (1993) Compendium of soil fungi. (volume 1). Publication : IHW-VERLAG. p 76, 94-98

Edward JH, Trotman DM, Mason OF (1985) Methods for reducing particle concentrations of Aspergillus fumigatus conidia and mouldy hay dust. Journal of medical and veterinary mycology (23). p 237-243

Gallo F (1994) Recherche sur certains facteurs-clés dans la détérioration biologique des livres et des documents. Actes des 2èmes journées internationames d’études de l’ARSAG. Environnement et conservation de l’écrit, de l’image et du son. 16-20 Mai 1994, PARIS. p 63-69

George L, Barron Ph D (1972) The genera of hyphomycetes from soil. Robert E. Krieger publishing compagny. p 39, 94

Ghfir B, Fonvieille JL, Dargent R (1997) Influence of essential oil of Hyssopus officinalis on the chemical composition of the walls of Aspergillus fumigatus. Micropathologia (138). p 7-12

Hall L., Denning DW (1994) Oxygen requirements of Aspergillus species. J. Med. Microbiol. (41). p 311-315

Hawksworth DL, Sutton BC, Ainsworth GC (1983) Dictionary of the Fungi. Seventh Edition. Commonwealth Mycologial institute. pp 445

Onions AHS, Allsopp D. Eggins HOW (1981) Smith’s introduction to industrial mycology. (Seventh Edition). British library cataloguing in publication data. p 24, 183, 185, 186, 277

Pasanen AL (1991) Laboratory studies on the relationship betweenfungal growth and atmospheric temperature and humidity. Environment international (17). p 225-228

Pastac IA (1942) Les matières colorantes des champignons. (revue de mycologie). Imprimerie Monnoyer. p 6

Raper KB, Fennell DI (1965) The genus Aspergillus. The Williams & Wilkins Compagny. p 23, 28, 88-107, 133, 135, 222, 223, 238-268

Subramanian CV (1983) Hyphomycetes Taxonomy and Biology. Published by Academic Press Inc. p 167, 312, 313, 319, 343, 345, 355, 362, 379, 387, 388, 390, 398, 401, 404, 406, 409.