Recherche Mots Clés
 

Cladosporium cladosporoïdes

Microscope


Anamorphe
Cladosporium cladosporoïdes (Fresen) de Vries

Synonyme
Penicillium cladosporioides Fres.
Hormodendrum cladosporioides (Fres.) Sacc.
Cladosporium hypophyllum Fuckel

 
Généralité

Cladosporium cladosporoïdes se trouve fréquemment dans les zones tempérées, les zones de montagnes boréales et moins dans les zones subtropicales.

Cette espèce a été isolée de substrats et habitats divers, entre autres :

  • atmosphère
  • eau (fleuves, lacs propres et pollués)
  • fourrages secs
  • hydrocarbures
  • matières végétales en décomposition
  • nids et plumes d'oiseaux
  • papier
  • pâte à bois
  • peinture murale (fresques)
  • peinture sur chevalet
  • poussière atmosphérique
  • produits alimentaires (graines, céréales..)
  • sol (cultivé ou non, rhizosphère)
  • textile (coton, soie)

Elle est utilisée pour tester la résistance des matériaux aux moisissures.

C. cladosporoïdes peut être toxique et provoquer des cas d'allergies pulmonaires ou des problèmes respiratoires graves. Elle peut provoquer un ulcère de la cornée si elle est associée avec Phialophora verrucosa.

Dans la poussière, le mycélium de C. cladosporoïdes sert de nourriture pour les acariens tels que Acarus gracilis, Aleuroglyphus ovatus, Glycyphagus destructor, Suidasia medanensis, Hypogastrura tulbergi, Tenebrio angustus, Lathridius minutus, Microgamma arge et Lepinotus reticulatus.

C. cladosporoïdes résiste :

  • aux composés phényl mercuré
  • aux rayons gamma (90% de mortalité sous 100 krad et 1% sous 300 krad).

 
Substrats
 
Pathologies
 
Toxines
 
Enzymes
 
Normes

    C'est une espèce de référence pour les normes suivantes :

    • NF EN 1275
    • NF T72-140
    • NF T72-190
    • NF T72-200
    • NF T72-201
 
Description et croissance

Sur milieu Malt-Agar (MA) (pH 6,5)  Colonies d'aspect velouté, légèrement ridées au centre, brun-marron avec des contours plus foncés, devenant jaune-orange en vieillissant. Le revers est noir avec une marge jaune-foncé. Les conidiophores d'environ 400 μm de long et 2-4 μm de large, sont lisses ou verruqueux. Les conidies sont lisses ou finement verruqueuses, elliptiques ou citriformes et mesurant 3-10 x 2-4 μm. C. cladosporoïdes abaisse légèrement le pH du milieu (pH final 6).



recto - 26°C

verso - 26°C

Sur milieu Czapek (pH 5,5)  Colonies marron-vert, s’éclaircissant vers l'extérieur pour devenir transparent. Le revers est marron-vert. Le pH du milieu n'est pas modifié (pH final 5 - 6).



recto - 26°C

verso - 26°C

Sur milieu CYA (pH 5,5)  Colonies veloutées fortement ridées, de couleur brune à tendance verte avec des contours orangés. Le revers est rouge brique. L’espèce fait augmenter très légèrement le pH du milieu (pH final 6).



recto - 26°C

verso - 26°C





C. cladosporoïdes ne se développe pas à 37°C


Développement sur différents matériaux

Cladosporium cladosporoïdes se développe bien sur le papier journal et le linters de coton ainsi que sur le textile en coton. Sa croissance est plus faible sur le papier édition. Au bout de 6 jours, elle prend une coloration vert-marron sur le tissu en coton. Sur les papiers filtre, coton et journal, l’espèce, blanche au départ, se teinte au bout d'un mois. Sur le parchemin elle a une croissance rapide avec une coloration verte foncée, visible dès le 3ème jour. Par contre sur le cuir la croissance est beaucoup moins rapide, presque inexistante.



Cladosporium cladosporoïdes sur cuir (chair)

Cladosporium cladosporoïdes sur cuir (fleur)

Cladosporium cladosporoïdes sur linters de coton

Cladosporium cladosporoïdes sur papier (acide)

Cladosporium cladosporoïdes sur papier (édition)

Cladosporium cladosporoïdes sur papier (filtre)

Cladosporium cladosporoïdes sur papier (journal)

Cladosporium cladosporoïdes sur papiers et textiles

Cladosporium cladosporoïdes sur parchemin

Cladosporium cladosporoïdes sur textile (coton)

 
Biologie

Aw 0,86-0,88

La production de conidiophores est beaucoup plus importante en milieu humide qu’en milieu sec : 2,5.104 conidies/mg de mycélium sec, au lieu de 5,7.102 conidies/mg de mycélium.

La croissance de C. cladosporoïdes est possible de 0°C à 32°C, avec un optimum entre 20°C et 28°C. Elle peut supporter les basses températures (entre -10°C et -3°C) avec une croissance très ralentie.

Cette espèce est résistante à un réchauffement aux micro-ondes.



 
Biochimie

Cladosporium cladosporoïdes n’étant pas une espèce tonophile, elle ne peut se développer qu'en présence d'eau libre.

Elle peut utiliser comme source de carbone : le L-arabinose, le cellobiose, le D-galactose, le D-glucose, le D-xylose, l’amidon et la pectine et comme source d'azote, le nitrate et le nitrite. Elle présente une très bonne croissance sur les milieux contenant de la lignine sulphonatée comme source de carbone.

Elle peut assimiler :

  • l'arabinoxylane qui est dégradée par la xynalase
  • les acides gallique, tannique et phényl-carbonique

Composés synthétisés :

  • gibbereline
  • ergostérol et autres stérols
  • un antibiotique mycostatique

Cette espèce ne produit aucune mycotoxine.

Sa croissance est stimulée par :

  • le DDT en culture liquide
  • les vitamines B1>B6>B2

Les conidies germées repoussent la croissance de Bacillus pumilus et d'autres bactéries de l'orge.



 
Bibliographie

Botton B, Breton A, Fèvre M, Guy Ph, Larpent JP, Veau P (1985) Moisissures utiles et nuisibles. Importance industrielle. Ed. Masson, p 93, 94, 216, 217, 218, 243, 296, 315.

Brunekreef B (1994) Fungal propagules in house dust. II. Relation with residential characteristics and respiratory symptoms. Allergy 49 (7), 540-547.

Domsch KH, Gams W, Anderson T-H (1993) Compendium of soil fungi, vol. 1, IHW-verlag Pub. 202-204.

Guglielminetti M (1994) Mycological and ultrastructural studies to evaluate biodeterioration of mural painting, Detection of fungi and mites in frescoes of monastery of Damian in Assisi. International biodeterioration and biodegradation 33 (3), 269-283.

Hasan A (1994) Production of hormones by fungi. Acta Microbiol. Pol. 43 (4-3), 327-333.

Inoue M, Koyano M (1991) Fungal contamination of oil painting in Japan. International biodeterioration and biodegradation 28 (1-4), 209-226.

Onions ASP, Allsopp D, Eggins HOW (1981) Smith's introduction to industrial mycology, Seventh ed., 127

Ozaral H, Germeyan C, Johansson B (1988) House dust mold in Istanbul. I. Detection of mold flora in bed dusts. Mikrobiyol. Bul. 22 (1), 51-60.

Pitt JI, Hocking AD (1999) Fungi and food spoilage. Second edition. A Chapman and Hall Food Science Book, Aspen Publication, Gaithersburg, Marylan, 89-90.

Saad RR, el-Gindy AA (1990) Fungi of the house dust in Riyadh, Saudi Arabia; Zentralbl. Mikrobiol. 145 (1), 65-68.

Samson RA, Hoekstra ES, Frisvad JC, Filtenborg O (1996) Introduction to food-borne fungi. Fifth edition. Centralbureau voor schimmelcultures, Baarn, Delft, 206, 247.

Subramanian CV (1983) Hyphomycetes : Taxonomy and Biology. Academic Press Inc., p 141, 151, 294, 404.